Le chauffage d’appoint : utile ou pas ?

S’il fait froid, il est nécessaire de réchauffer l’air ambiant. Vous pouvez utiliser le chauffage central. Si vous souhaitez utiliser un autre chauffage. Mais vous avez un doute si le chauffage d’appoint est utile ou pas dans votre logement. Ces quelques lignes suivantes peuvent vous aider.

Comment fonctionne le chauffage d’appoint ?

Le chauffage d’appoint est un appareil de chauffage utilisé en une courte de durée. Il est un complément de chauffage central, car il chauffe une pièce ponctuelle. Il s’utilise aussi pour les zones non reliées avec chauffage central comme l’abri de jardin, garage, ou autres pièces. Mais on peut l’installer dans une pièce pour augmenter la chaleur ou la température de la pièce.

De plus, vous pouvez utiliser aussi le chauffage d’appoint en cas de panne de votre chauffage central. Et puisqu’il est un appareil utilisé en une courte durée, donc, il ne peut pas replacer le chauffage central. Il est également une aide temporaire.

Quels sont leurs avantages et leurs inconvenants ?

Quels avantages offre le chauffage d’appoint ? Tout d’abord, il permet d’adapter la température d’une pièce. Ensuite, son installation est simple et rapide, car il n’est pas raccordé au réseau. Comme son nom l’indique, cet appareil peut monter au maximum la température dans une pièce qu’il s’installe. Il assure aussi la gestion de la dépense énergétique. Enfin, il est une gestion pratique de la chaleur.

Par contre, le chauffage d’appoint provoque l’émission de polluants. De plus, il occupe un volume élevé dans une chambre dans laquelle l’appareil s’installe. Il peut risquer aussi les brûlures d’incendies. Et enfin, ses combustibles sont chers. On note que chaque type de chauffage d’appoint présente ses propres avantages et ses inconvenants.

Quels sont les différents types de chauffage d’appoint ?

Il existe plusieurs types de chauffage d’appoint. Il se distingue par l’énergie utilisée pour leur fonctionnement. Voici quelques exemples.

  • Le convecteur électrique mobile : c’est un appareil pour un chauffage rapide. Il s’agit de la pénétration de l’air ambiant dans le bas de l’appareil, il se réchauffe grâce à l’existence d’une résistance. Et l’aire se diffuse à l’aide d’un radiateur.
  • Le radiateur électrique à bain d’huile : ce type d’appareil fonctionne sur le principe d’inertie. Il est l’une de chauffages d’appoint le plus puissant. Même s’il éteint, il dégage toujours de la chaleur. Pourtant, il consomme beaucoup d’énergie.
  • Chauffage d’appoint au gaz : il fonctionne à l’aide d’une bouteille de gaz propane ou butane reliée à un appareil de chauffage. Cet appareil diffuse une chaleur homogène à l’intérieur de la pièce dans laquelle il s’installe.
  • Le poêle à pétrole ou à fioul : ce type de chauffage d’appoint est moins couteux à la consommation par rapport aux autres types. Mais, il a besoin d’une évacuation extérieure lors de son utilisation.

En somme, le chauffage d’appoint s’utilise temporairement pour chauffer une pièce. Mais il ne peut pas donc replacer les fonctions du chauffage central. Il en existe plusieurs types. Cet appareil vous offre beaucoup d’intérêts, mais il a aussi ses désavantages.

Les dispositifs de protection des installations électriques
Coupure de courant : que vérifier avant d’apeller un professionnel ?