Conseils pour bien choisir ses combustibles de chauffage

bois de chauffage

Pour le chauffage, de nombreux foyers sont dans l’obligation de débourser des sommes d’argent faramineuses. La raison est que le bois se consume très rapidement, de dispositif de chauffage devra être fréquemment entretenu, le bois qui ne chauffe pas assez en raison de sa qualité, etc. Choisir ses combustibles de chauffage peut alors être une tâche difficile. Pour choisir le meilleur combustible, certains critères devront être considérés. Parmi ces critères se trouve le taux d’humidité du bois de chauffage, l’essence de bois ou la taille des granulés. Vous pouvez trouver du bois de chauffage dans le 76 sur les sites spécialisés.

Le taux d’humidité du bois de chauffage

Sans doute, le critère le plus important pour le choix du bois de chauffage comme combustible, le taux d’humidité est le point clé pour que vous puissiez réaliser des économies et bénéficier d’un rendement optimal. Si vous utilisez du bois humide, il devra encore dépenser logiquement son énergie pour qu’il puisse sécher avant de s’allumer. De sa part, l’opération nécessitera alors beaucoup d’effort. Utiliser du bois humide ne sera pas alors bénéfique en aucun cas pour vous. Il aura un rendement plus faible et émanera plus de monoxyde de carbone. En effet, lorsque le bois s’autosèche, il ne produira pas assez de chaleur. Il engendrera aussi beaucoup plus de pollutions. Durant cette opération de stage, le pouvoir calorifique qu’il engendrera sera donc quasi inexistant. C’est pour cette raison que choisir du bois sec sera très important. Du bois de chauffage qui a séché durant quelques années ou celui qui sera le moins humide possible sera idéal. Selon des études, vous obtiendrez un pouvoir calorifique de 4.0 kWh/kg avec du bois disposant d’un taux d’humidité de 20 %. Si ce taux d’humidité descend à 15 %, le pouvoir calorifique qu’il délivrera sera égal à 4.3 kWh/kg. Avec du bois de chauffage ayant 10 % de taux d’humidité, vous obtiendrez même un pouvoir calorifique de 4.6 kWh/kg. Plus vous choisirez du bois de chauffage avec un taux d’humidité bas, plus vous pourrez obtenir plus de pouvoir calorifique. Sur combustibles-gruchy.fr, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires si vous êtes à la recherche de bois de chauffage dans le 76.

L’essence du bois

Il est aussi très important de choisir l’essence de bois. En choisissant du bois dur, plus de chaleur sera dégagée et vous bénéficierez d’une combustion lente. Vous pouvez catégoriser le bois parmi les bois durs ou parmi les bois tendres et résineux. Les bois durs se divisent en deux sous catégories : les bois mi-durs et les bois de feuillus durs. Le chêne, le frêne, le charme, le hêtre ou l’orme figure parmi les bois de feuillus durs. Les bois mi-durs regroupent les bois d’arbres fruitiers. Parmi ceux, se trouvent le châtaigner ou le merisier par exemple. Le bouleau, l’érable, le peuplier figurent parmi les bois tendres. Pour le cas des résineux, ce sont les bois assez tendres comme le sapin, l’épicéa ou le pin maritime. Pour démarrer un feu, les bois tendres sont plus efficaces. Pour que les flambées puissent durer, ils devront être suivis de bois durs. Vous éviterez au passage l’émission de particules fines.

Quel type de bois éviter ?

Pour éviter que votre appareil de chauffage s’encrasse rapidement et trop fréquemment, évitez d’utiliser du bois générant beaucoup de fumée ou ceux qui éclatent lorsque vous les utilisez. Ces derniers sont plus adaptés pour les foyers fermés. Ils ne conviennent pas à tous les dispositifs de chauffage. Certains bois résineux et mi-durs présentent aussi des caractéristiques spécifiques. Les résines ou la fumée peuvent vite encrasser votre appareil. Les bois résineux favorisent aussi l’encrassement, ce qui est aussi à éviter. Bien sûr, vous devez éviter d’utiliser du bois humide quel que soit son type. Comparé au bois sec, il produit davantage de fumée. Le bois traité quant à lui favorise la pollution et l’encrassement.

Comment choisir ses granulés ?

Pour bien choisir ses granulés de bois de chauffage dans le 76, les critères suivants devront être pris en compte, le taux de particules fines, la taille, le taux d’humidité et la densité du produit. Il est recommandé de choisir une taille moyenne de granulés avec un taux de particules et d’humidité bas. Plus la densité du produit sera élevée, plus le taux de particules fines augmente. Faisant partie des meilleurs choix, il vous faudra choisir de préférence le bois densifié. Les pellets, les briquettes ou les buches de bois densifiées sont tout autant des combustibles de qualité et qui sont secs en général. Ils sont aussi à la fois écologiques et économiques.

Les critères pour choisir ses vis et boulons
Pourquoi installer une sortie de toit dans votre maison ?